Astuces et outils utiles sous Paint Tool SAI

Bonjour, bonjour !

Aujourd’hui je vous propose un article récapitulant différents outils et petits trucs qui peuvent se révéler utiles sous Paint Tool SAI !

Nous verrons donc :

  • la fonction miroir
  • le stabilisateur de trait
  • les propriétés des calques
  • la fonction ‘clip’ et ‘preserve opacity’
  • comment organiser sa boîte à outils

Commençons ! Lorsqu’on réalise un dessin, et ce qu’importe le logiciel, on commence bien sûr par le(s) sketch(s), ou brouillon(s). Et c’est dès cette étape qu’il faut corriger un maximum d’erreurs de proportions, de construction… Afin d’éviter d’obtenir un dessin liné/encré avec des défauts.

  • Pour cela, SAI propose un outils des plus utiles : la fonction miroir !

Elle permet de ‘renverser’ son dessin, comme si vous l’observiez dans un miroir. Vous pouvez également travailler sur votre dessin dans ce sens, réversible à volonté en un clic ! La plus grande utilité de cet outil est de mettre en évidence les erreurs de construction qui ne seraient pas forcément évidentes à repérer dans le sens original.

Il s’agit de l’icône encadré sur l’image ci-dessous.

Paint_Tool_SAI_Interface

Ici par exemple, il y a un problème sur la disposition des yeux par rapport au visage, un souci de volume du cou, et un autre au niveau du trait du bras, que je n’avais pas bien repérés dans le sens original. Mais qui sautent d’avantage aux yeux une fois le dessin mis en miroir.

exemple 1   exemple 2

Voilà le résultat après correction. C’est déjà bien mieux ! N’hésitez pas à répéter ce processus autant de fois que nécessaire, que ce soit lors du sketch, ou même lors du lineart !

exemple 3     exemple 4

  • Plusieurs personnes m’ont récemment demandé comment obtenir un line au trait net, et sans trop de défauts. La première réponse est bien entendu l’entraînement, la pratique, et l’utilisation intensive du ctrl+Z ! Mais SAI propose un outil extrêmement utile : le stabilisateur de trait.

Le stabilisateur de trait permet, en retardant le tracé sur l’écran par rapport au geste effectué, de fortement réduire, sinon d’éradiquer les petits tremblements de la main. Réglable à différents niveaux, il retarde ainsi plus ou moins le tracé, selon vos préférences.

     exemple 5    exemple 6

C’est un coup de main à prendre, mais cet outil permet d’obtenir des courbes nettes et harmonieuses ! C’est l’outil idéal pour réaliser de longs cheveux ondulés, ou encore les courbes d’un corps féminin par exemple.

exemple 7

  • De la même façon, l’outil de rotation permet de faire tourner le dessin pour vous faciliter la tâche. Par exemple, sur l’image ci-dessous, j’ai fait légèrement pencher mon dessin pour réaliser les yeux, qui se trouvent ainsi sur un axe horizontal. C’est personnellement plus simple pour moi, et me permet d’éviter certaines erreurs.

exemple 7 bis

Sur cette image vous pouvez voir entourée la zone où se situe l’outil de rotation, et la conséquence de son utilisation sur le navigateur, à gauche de l’écran.

Une fois l’étape du lineart passée vient celle de la colorisation. Et là encore, SAI propose différentes petites fonctionnalités, plus ou moins évidentes, qui peuvent se révéler très utiles à connaître, ou simplement donner un petit ‘plus’ au rendu final.

Je pense ainsi en particulier aux différentes propriétés applicables aux calques, mais aussi aux fonctions telles que le clip de calque, et à la fonction ‘preserve opacity’.

  • Arrêtons-nous un moment sur les différents types de calques, dont quatre d’entre eux sont très intéressants :

– Normal : un calque tout à fait standard, où les couleurs se recouvrent et se mélangent les unes les autres selon le brush utilisé. Idéal pour les aplats de couleur. Le rendu est un peu étrange pour l’instant, mais c’est dû à l’absence de volume et de reflets dans les yeux !

exemple 8

– Multiply : un calque qui additionne sa couleur à celui situé en-dessous, fonçant ainsi le rendu. Idéal pour certaines méthodes d’ombrage. Ici par exemple, la couleur utilisée est un gris très légèrement violacé mais l’addition des couleurs le fait paraître une teinte plus foncée que l’aplat au-dessous.

exemple 9

– Luminosity : un calque illuminant la couleur choisie. Je conseille personnellement lors de son utilisation d’en flouter les contours pour donner un effet brillant très sympathique. Idéal pour les reflets doux sur les cheveux ou pour faire briller yeux et bijoux. Ici, c’est la couleur de l’aplat au-dessous qui est utilisée. A gauche, le calque luminosity brut, à droite, le calque luminosity légèrement flouté.

exemple 10 ter

– Overlay : un calque ressemblant à l’effet obtenu avec un calque en mode ‘multiply’, mais dont le rendu paraît plus doux. Je l’utilise personnellement pour l’ajout de textures, en jouant également avec son opacité.

exemple 11    exemple 11 bis

Je n’utilise jamais les calques ‘screen’ et ‘binary color’, n’arrivant pas à obtenir de résultat satisfaisant avec, mais n’hésitez pas à les tester tout de même !

  • La fonction suivante est basique, mais très utile. Le clip de calque permet, lors de l’ombrage par exemple, de ne pas dépasser de la zone d’aplat du calque inférieur ! Voyez plutôt: à gauche le calque d’ombre non clipé, et à droite, le calque clipé !

     exemple 12exemple 13

  • La fonction ‘preserve oacity ‘ permet quant à elle de ‘fixer’ la couleur d’un calque, permettant de la travailler par exemple pour lui donner des nuances. Attention toutefois, si vous utilisez la gomme dessus, vous effacerez à la fois la nuance et la base du calque !

Sur l’exemple, j’ai souligné des zones d’ombres que j’ai nuancées grâce à cet outil. Vous pouvez ainsi voir que pour une même zone d’ombre, différentes nuances ajoutent de la profondeur !

exemple 14

  • Enfin, une petite astuce pour réorganiser votre boîte à outils ! Vous pouvez déplacer vos pinceaux et autres crayons très facilement en maintenant la touche Ctrl, et en faisant glisser votre outil à l’endroit voulu à l’aide de la souris !

Voilà, voilà !

Certaines astuces étaient peut-être évidentes pour certains d’entre vous, mais j’espère qu’elles vous seront tout de même utiles. Ce ne sont sûrement pas les seules que ce logiciel a à offrir, et je vous encourage à en découvrir d’autres par vous-même en pratiquant !

A bientôt pour de nouveaux conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *