Dans un an, je publie mon manga !

Quel est votre objectif pour les prochaines 24 heures ? pour le mois prochain ? Où en serez-vous de vos projets BD l’année prochaine ?

Travailler sans objectif, c’est comme essayer d’atteindre une cible dans le noir. 0007381799Q-849x565

Pour avancer plus vite et plus efficacement vers la réussite, vous devez vous fixer des objectifs. Commencez petit : « Aujourd’hui, je dessine un personnage, une planche, un décors »… puis augmentez les difficultés et accordez-vous plus de temps chaque jour pour les réaliser.

Comment se fixer des objectifs ?

Prenons un exemple qui nous intéresse avec l’objectif : « Je veux devenir mangaka. »

Le concept est très vague et n’indique pas clairement ce que signifie « être mangaka ». Est-ce que être mangaka signifie dessiner ou être publié ? En faisant la démarche de recherche et d’apprentissage, n’êtes vous pas déjà un mangaka ?

Ce genre de phrases n’est pas un objectif mais un souhait, une envie, une notion abstraite qui ne correspond à rien concrètement.

Fixez-vous des objectifs concrets et réalisables sur lesquels vous pouvez travailler tous les jours.

Quelques exemples :

  • Dans X jours, je sais dessiner correctement [insérer ici un élément] sans avoir besoin de références (mains, objets, décors…)
  • Dans X jours, j’ai réalisé X nombre de dessins sur [insérer ici un sujet]
  • Lors du prochain repas de famille, je fais lire mon scénario fini et corrigé à mes proches
  • Dans X mois, j’ouvre mon blogBD
  • Cette année, je participe aux 23h de la BD
  • Etc…

Aujourd’hui, je vais approfondir avec vous un exemple : Dans X mois, j’envoie X nombre de planches à X nombre d’éditeurs.

Pour réaliser cet objectif, de quoi avez-vous besoin ?

  1. Choisir une date butoir
  2. Réaliser un certain nombre de planches
  3. Choisir les personnes à qui vous allez envoyer vos planches

Choisir une date butoir

Cette étape est très importante. En vous fixant une date limite pour réaliser votre objectif, vous vous obligez à avoir fini ce que vous entreprenez aujourd’hui à une date précise.

Travailler sans notion du temps et sans discipline peut vous amener à ralentir, retarder, reporter et au final à abandonner vos projets.

Il n’est pas nécessaire de vous imposer de faire 300 planches en 1 mois… mais 10 planches en 1 an n’est pas non plus un très gros challenge. Adaptez votre choix en fonction de vos possibilités, vos envies, votre ambition… mais une fois que c’est choisi, pas de sursis possible !

Astuce : Une bonne façon de réaliser votre objectif dans les temps est d’en parler autour de vous, à vos amis, à vos fans. On peut facilement revenir sur une promesse qu’on fait à soi-même, beaucoup moins sur une promesse faite à ses fans. En plus de ça, ils vous suivent et vous encouragent, c’est un excellent moyen pour vous de communiquer avec eux.

La date butoir pourrait aussi être déterminée par une autre personne ou une circonstance spéciale, que ce soit par un proche qui doit partir bientôt pour une expédition vers Mars et à qui vous voulez VRAIMENT faire lire votre BD ou (plus probable) dans le cadre d’un concours…

Pour le concours Ki-oon (2014) par exemple, vous avez un certain nombre de mois pour travailler mais une échéance où tout le monde doit rendre sa copie…

Réaliser X nombre de planches

Cette partie de votre objectif est la plus importante et nécessite d’être elle aussi découpée en plusieurs sous-étapes voire plus.

Que vous faut-il pour faire une planche ?

Les méthodologies varient d’un artiste à l’autre et d’un cours à l’autre mais on peut tous s’accorder sur les grandes lignes :

  1. Créer des personnages/ un univers / un scénario
    1. Recherches
    2. Dessins préliminaires
    3. Études/Lectures
  2. Réaliser un story-board (un brouillon)
    1. Découpage
    2. Dessins préliminaires
  3. Travailler les planches
    1. Crayonnés
    2. Encrage
    3. Trames/Couleurs et Lettrages
    4. Couvertures et notes
  4. Relecture

Pour chaque étape, fixez vous à nouveau des dates butoir. Organisez-vous un calendrier avec vos étapes et sous-étapes. Montrez l’avancement de votre projet à vos fans, partagez ! Vous n’êtes pas obligés de raconter votre histoire si vous avez peur qu’on vous pique vos idées, mais montrez que vous travaillez dessus.

Partager avec vos proches et fans le fait que vous tenez vos propres délais ne vous apportera pas seulement leurs respect et admiration mais vous pourrez vous-même vous sentir en pleine confiance et heureux d’avancer jour après jour vers la réalisation de votre projet.

Choisir les personnes à qui vous allez envoyer vos planches

Cette étape est la plus simple mais demande quand même un peu de travail.

Il vous faut déterminer en fonction de ce que vous avez créé à qui et comment vous allez montrer votre projet.

Recherchez les maisons d’édition qui traitent des thèmes et du style de votre projet. Vous n’enverriez pas un conte pour enfant chez Fluide Glacial…

Prenez le temps de rédiger la présentation de votre projet et votre synopsis en faisant l’effort de personnaliser vos messages en fonction de la personne que vous aurez en face. Personne n’aime les mails type.

Remarque : Si cette étape est en dernier, c’est parce que vous devez choisir vos éditeurs potentiels après la création de votre projet artistique. Vous travaillez avant tout pour vous. Bien sûr, vous êtes à l’écoute de ce que veulent vos fans mais votre démarche de création ne devrait pas se baser sur les envies de autres. En plus, peut-être que votre histoire ou votre projet aura évolué au cours de sa création et peut-être que le public que vous visez aura changé.

Raconter une histoire à travers une BD, c’est votre passion, votre projet et ne vous inquiétez pas, si vous faites ce que vous aimez, vous le ferez bien et le public suivra.

Travailler tous les jours

Ah je vous vois venir… se fixer un objectif, super, faire une liste, cool, et après ? Oh bah ce week-end, je vais regarder le dernier épisode de Game of Thrones. Euh, demain je pars au ski avec les copains. Mince, les partiels approchent, il faut que je bosse…

Pour atteindre son objectif, quel qu’il soit, il faut travailler tous les jours en vue de la réalisation de cet objectif.

Hey ! J’ai jamais dit que c’était facile !

Tenir le rythme demande beaucoup de discipline et vous allez devoir gérer une petite guéguerre interne entre le vous qui veut réaliser son objectif et le vous qui aimerait bien dormir et glandouiller ce week-end.

Vous n’y arriverez peut-être pas du premier coup ou pas à chaque fois et c’est normal ! Vous n’êtes pas un robot. L’important c’est de ne pas laisser tomber. Si faire de la BD est vraiment ce qui vous motive, vous ne pourrez pas laisser tomber. Si c’est trop dur, soyez plus flexibles et donnez vous plus de temps mais ne reportez pas plus d’une fois vos dates butoir !

Souvent, l’argument qui revient pour justifier qu’on n’y arrive pas est « je n’ai pas assez de temps ».

Bien sûr que si vous avez du temps. On peut toujours faire du temps.

Remplacez la télé par le dessin, facebook et twitter aussi sont très chronophages, organisez votre emploi du temps à la maison en fonction de vos activités et besoins. Utilisez des alarmes sur vos montres ou téléphones pour vous rappeler qu’aujourd’hui à telle heure, il faut dessiner. Et surtout, arrêtez de perdre votre temps à parler de vos projets, à vous plaindre de tel ou tel pan de votre vie qui ne va pas ou à rêver éveillé de quand vous serez riche et célèbre… Dessinez ! :D

Dessinez 1 demi-heure par jour pendant 1 mois et BAM, vous avez 15h de boulot derrière vous. 15 heures où vous avez travaillé sur votre projet au lieu de 1 heure par ci par là les week-ends. Vous imaginez si vous passiez plusieurs heures à dessiner tous les jours pendant 6 mois ? Vous réaliseriez peut-être plus en ce laps de temps que depuis que vous avez commencé.

Conclusion

Qu’est-ce que vous aimeriez faire ou accomplir dans un avenir proche ? Combien de temps vous donnez-vous ? Combien de temps vous faut-il pour réaliser tout ou une partie de vos objectifs ? Combien de temps par jour pouvez-vous consacrer à vos projets ?

Toutes ces questions vont déterminer votre organisation et vous permettre d’y voir plus clair. En y répondant, vous aurez toutes les chances d’avancer sur vos projets, bien plus que si vous faisiez simplement le souhait de devenir mangaka ou de savoir dessiner.

En vous fixant des dates butoir et des buts précis à atteindre, en respectant vos propres consignes à l’aide d’un peu de discipline et de bonne volonté, vous allez booster votre productivité et réaliser en quelques semaines ce qui aurait pu vous prendre des années.

A faire tout de suite :

  • Prenez un moment pour y réfléchir.
  • Installez-vous dans un endroit calme et notez sur un papier les idées qui vous viennent. Qu’avez-vous envie de faire ? Quelles sont les étapes pour y arriver ?
  • Faites rapidement sur le papier la liste des étapes nécessaires à la réalisation de votre projet.
  • Organisez ces étapes et déterminez ce qu’il faudra pour les réaliser
  • Mettez-vous au travail dès maintenant !

Répétez cet exercice pour chacun de vos projets, chacune de vos envies et rien ne pourra vous arrêter. ;)

miblogastuce03

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *