Initiation aux techniques de Trames

Salutation à tous ! Aujourd’hui nous allons en apprendre plus sur les trames. Qu’est-ce qu’une trame ? À quoi ça sert ? Comment on la pose ? Où on en trouve ? En effet, on imagine mal un manga sans trames. Elles font parties de l’arsenal obligatoire de tout mangaka qui se respecte et vous allez voir que poser des trames c’est tout un art !

Une trame, c’est quoi ?

Techniquement, une trame est une feuille  adhésive sur laquelle sont imprimés différents motifs en nuances de gris. Les plus utilisées par les mangakas sont les trames de dégradés et les trames  à motifs de points.

De nos jours on peut trouver toutes sortes de trames : quadrillées, avec des petits animaux, des fleurs, des cœurs etc… Certaines feuilles représentent même des arrière-plans complets avec des bâtiments, des arbres ou même une salle de classe.

Généralement une feuille de trame atteint presque le format A4 (attention cela peut varier), ce qui lui permet d’être utilisée sur plusieurs dessins différents.

A quoi ça sert ?

Les trames ont de nombreuses utilisations dans le domaine du manga. Tout d’abord elles permettent de faire l’éclairage d’une scène sans utiliser de feutres ou d’encre. En effet, réaliser sa lumière avec un feutre est :

  • Très long
  • Demande une grande technique
  • Ne reproduit pas fidèlement les dégradés (à moins d’être très doué !)

Bref ce n’est pas pratique du tout !

Que ce soit pour faire l’éclairage « extérieur » : ombres portées, ombres propres  aux objets (la façade d’un bâtiment qui ne se trouve pas au soleil par exemple) ou  même les effets de lumières dans les yeux d’un personnage, ces trames vont révolutionner votre façon de travailler.

Elles peuvent également servir à « remplir » des formes ou des objets : par exemple les cheveux d’un personnage, ses vêtements, des pavés sur le sol ou le cadre d’une fenêtre. Ce remplissage a pour effet de donner une consistance aux objets et de les harmoniser avec le dessin.

Les trames servent aussi à poser un arrière-plan sur un dessin.

Il existe de nombreux modèles de décors : forêts, villes, intérieurs, lycées et j’en passe. La collection « Scenery Collection » par Deleter regroupe des images d’arrière-plans libres de droit à utiliser n’importe où.

On trouve aussi des trames qui permettent d’accentuer les sentiments d’un personnage. Par exemple si notre personnage prend conscience d’un événement important, on peut accentuer cet effet en plaçant un fond sombre avec une lumière qui « rayonne » autour du personnage.

Enfin, les trames peuvent servir à reproduire différents effets « naturels» comme de l’eau, de la pluie, de la neige etc…

Cette liste n’est pas exhaustive, je suis sûr que vous trouverez de nombreuses façons d’utiliser les trames !

Pour la petite histoire, les trames sont aussi souvent utilisées en architecture ou dans le domaine de l’imprimerie.

Et comment ça marche ?

Pour commencer, vous avez besoin du matériel suivant :

  • Votre dessin encré
  • Vos feuilles de trames
  • Un cutter
  • Un tapis de découpe
  • Un tone hera
  • Une règle (si vous n’êtes pas familier à la découpe au cutter)
  • Un plumeau (ne rigolez pas c’est important)

L’étape préliminaire à toute pose de trames est de nettoyer votre dessin avec le plumeau afin d’enlever toutes les impuretés (résidus de gomme, poussières etc…) qui pourraient créer des « bulles » lors de votre pose.

La première étape consiste à déterminer où vous allez poser votre trame. Posez simplement votre feuille sur votre dessin sans la décoller pour voir par effet de transparence les endroits à remplir. Savoir quelle trame utiliser et où la poser est important. Réfléchissez bien et n’ayez pas peur de faire des erreurs, c’est en forgeant qu’on devient forgeron !

Découpez ensuite la trame selon la forme du motif. Il est nécessaire de laisser une marge alors ne vous souciez pas trop de la précision dans cette étape.

Découpez avec précision les contours à épouser.

ATTENTION : N’appuyez pas trop fort avec votre cutter au risque d’abîmer votre feuille de dessin. Vous pouvez utiliser un tapis de découpe pour cette étape. Deleter en propose un transparent pour travailler par-dessus vos planches sans risquer de les abîmer.

Détachez avec précaution les morceaux superflus et gardez les pour plus tard.

Enlevez les bulles d’air et scellez votre trame à l’aide du Tone Hera (je vous conseille de poser une autre feuille par-dessus, afin de ne rien abimer).

Votre trame est posée ! Vous n’avez plus qu’à répéter ces étapes jusqu’à ce que votre dessin soit entièrement tramé !

Avec de l’entrainement vous trouverez votre propre méthode de pose et les astuces qui vont avec.

Pour vous montrer ce que ça donne dans la pratique, voici une vidéo faite par Hyakki Yako un bloggeur français :

 Son blog !

Où puis-je trouver tous ces outils ?

Chez Manga Ink bien sûr !

Retrouvez tous les outils pour réaliser un manga de A à Z dans notre boutique en ligne www.manga-ink.fr, et en particulier les outils spécifiques à l’exercice de tramage.

Si vous débutez dans le domaine je vous conseille de prendre un des Kits Junior pour débutants de chez Deleter qui sont très pratique pour apprendre ! (Notez qu’un Tone Hera est offert dans le kit !) Ces kits possèdent plusieurs feuilles de trame, des dessins pour s’exercer et des modèles. Grimpez les échelons pour passer ensuite au niveau supérieur avec les kits Expert!

Nous vous proposons aussi des feuilles de trame à l’unité pour refaire votre stock, des cutters, des Tone hera, des planches de découpe et même ces fameux plumeaux haha !

 Retrouvez nos produits ici :

N’hésitez pas à venir nous montrer vos créations !

Passez tous un bonne journée et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>