Zoom sur les Neopiko line !

Bonjour à tous ! Aujourd’hui sur le blog, je vous propose un zoom sur l’un de nos produit : les Neopiko line. Après les avoir testés,  je vous rends mon verdict sur ces feutres dédiés à l’encrage et au linedrawing.

Ces feutres ont été créés en complément des autres marqueurs Neopiko. L’encre sèche rapidement et devient imperméable en quelques secondes. Ils sont donc parfaits pour travailler avec des feutres de couleurs (que ce soit à base d’eau ou d’alcool). Je vous ai donc fait un petit dessin plus ou moins en step by step, sur lequel j’ai utilisé ces fameux Line pour encrer.

Il faut savoir que cette gamme est disponible en neuf tailles différentes : 0.03, 0.05, 0.1, 0.2, 0.3, 0.5, 0.8, 1.0, 2.0 et le format pinceau.

Donc voilà le croquis de base que je me suis amusé à détailler :

Ze crayonné

Pour ce dessin je n’ai utilisé que 4 des neuf tailles de pointes disponibles c’est-à-dire le 0.3, le 0.2, le 0.05 et mon favori le 0.03 (j’adore dessiner avec des outils extra-fin). J’ai fait ce choix car je dessine sur un sketchbook format A5, et comme je n’aime pas les grosses lignes je n’ai sélectionné que les feutres les plus fins.

Dans un premier temps j’encre les formes majeures du premier et du second plans avec mes lignes les plus grosses afin de bien marquer les objets. Je débute donc au 0.3mm :

Les « grosses » lignes

Ensuite je dessine les formes de l’arrière-plan avec un feutre plus fin (ici du 0.2mm). Cette démarche a pour but de marquer la différence entre les plans de mon image :

Ze background

On arrive à mon étape préférée : les détails et la texture ! Beaucoup d’artistes dessinent leurs textures dès le crayonné, moi j’aime bien la faire « à la dernière minute » et surtout directement à l’encre sans préparation. C’est donc sans surprises que j’utilise ici mes deux chouchous le 0.03 et le 0.05 mm :

Des détails !

Et enfin encore plus de détails !!

Plus de détails !

Et voilà mon image est terminée ! Au terme de cette petite expérience je vous rends mon verdict :

Pour et contre

Niveau « pour » : c’est vrai que l’encre sèche vraiment très vite ! Il m’arrive souvent, avec d’autres feutres, de faire « baver » ma ligne par inadvertance (par exemple en passant ma main sur une zone encrée ou en gommant trop tôt) avec les Neopiko, aucun souci de cet ordre.

Leurs tailles ! C’est la première fois que je vois des feutres qui disposent d’une taille de 0.03 mm ! C’est tout simplement magique !

Le bouchon isole mieux la pointe des conditions extérieures, c’est étrange à dire mais ça évite que la pointe ne sèche trop vite.

Niveau « contre » : avoir des feutres fin c’est très bien, le problème est que la pointe est vraiment très fragile. Il faut être extrêmement délicat avec les feutres de 0.05 et de 0.03. C’est un problème pour moi, car j’aime bien être expressif avec mes lignes et ce n’est pas toujours facile avec ce genre de feutres.

Ensuite, toujours pour les feutres les plus fins : il faut tenir le feutre presque perpendiculairement à la feuille pour obtenir une ligne nette (mais bon ce grief et plus pour la taille que pour le feutre en lui-même).

Pour finir, il n’y a pas de « grip » sur le corps du feutre ce qui peut gêner certains artistes.

Pour qui est-ce ?  

Tous les artistes ! Débutants comme confirmés. Il suffit juste de faire attention à ses pointes comme je l’ai dit plus haut et c’est dans la poche.

Mon avis

J’aime beaucoup ces feutres, il n’y a pas à dire ils sont une excellente alternative à certaines marques plus connues et peut être plus chères. De plus, ils complètent à la perfection la gamme Neopiko couleur déjà  existante sans risque d’avoir des lignes qui bavent sous les coups de marqueurs.

Où en trouve-t-on ?

Chez Manga Ink bien sûr ! Nous vous proposons les Neopiko Line à l’unité ou alors en pochette de 10.

Voilà c’est fini pour aujourd’hui !

Ps : Avez-vous trouvé Charlie ? Haha.

D’autres exemples de ce qu’on peut faire avec des Neopiko :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *