Bonne année du Dragon d’eau !

Comme vous le savez certainement, aujourd’hui c’est le Nouvel An chinois (nónglì xinnián) appelé aussi Fête du printemps (chunjié) ou encore Fête du Têt au Vietnam.

C’est le jour le plus important pour les communautés chinoises (mais pas que) du monde entier.

 

Copyright @ chine-informations.com

La date du Nouvel An chinois change régulièrement du fait du calendrier un peu particulier. En effet, le calendrier chinois est dit « Luni-solaire« , c’est à dire qu’il est à la fois lunaire et solaire. Ce calendrier spécifique comporte plusieurs différences avec le notre :

*Les mois du calendrier, sont des mois lunaires, le premier jour de chaque mois commence à 23 heure juste avant la nouvelle lune.

*Chaque année a 12 mois lunaires ordinaire, cependant tout les 2 ou 3 ans, un 13 éme mois lunaire est intercalé pour que l’année reste une année solaire dans son ensemble.

De ce fait, le Nouvel An chinois tombe généralement entre le 21 janvier et le 20 février (inclus).

 

 

La nouvelle année est l’occasion de prendre plusieurs jours de congés afin de profiter pleinement de toutes les festivités. Ainsi 7 jours de congés sont offerts en République populaire de Chine, au moins 5  jours du côté de Taïwan et 3 jours pour Hong Kong.

Bien que le Vietnam et la Corée du sud (entres autres) fêtent cet évènement, les populations n’apprécient pas le terme « Nouvel An chinois ». En effet, l’attribut « chinois » semble assimiler ces pays à la Chine ce qui n’est pas vrai (ou faire croire que cette fête est réservée au peuple chinois).

Traditionnellement, ces festivités sont faites pour pouvoir retrouver sa famille et ses amis. La nouvelle année est là pour redémarrer du bon pied en s’affranchissant des mauvaises influences de l’année passée. C’est un renouveau pour chaque personne, de ce fait les maisons sont nettoyées de fond en comble et il est de coutume de porter des vêtements neuf au Nouvel An (on pourrait voir une analogie avec l’expression « faire peau neuve »). Ces quelques jours de congés sont synonymes de bons repas, de souhaits de bonheur et de richesse, de pétards et de lumières.

Tiens, d’ailleurs, savez-vous d’où vient cette tradition des pétards, des lumières et de la couleur rouge ? non ?

 

copyright @ Wei-Che Juan

Dans les légendes chinoises, Nianshou (ou Nian) est une bête maléfique à tête de lion et corps de taureau (nián = an; shòu = bête). On le représente souvent par un lion pendant la fameuse danse de lions.

Le folklore nous dit que dans les temps anciens, Nian descendait des montagnes une fois par hiver. S’approchant des villages pour dévorer bêtes et habitants. Il sortait de la forêt à la nuit tombée et ne repartait qu’au lever du jour. Au fil du temps, les habitants découvrirent les points faibles de la bête jusqu’à prédire la nuit de sa venue. Nian craignait la lumière, le bruit et la couleur rouge.

Chaque hiver, à l’approche de la date fatidique, les villageois accrochaient des chiffons rouge aux portes, enfermaient les bêtes et se barricadaient chez eux en mangeant et bavardant. Lorsque la bête rodait près de leur maison, les habitant tapaient alors sur des casseroles pour le faire fuir.

Un jour le dieu stellaire Ziwei décida de descendre sur terre pour enchainer Nian définitivement. De nos jours, ces coutumes sont toujours reprises  (les pétards apportent le bruit, les lanternes et la couleur or représentent la lumière et le rouge est toujours énormément présent) pour notre plus grand plaisir !

Voilà voilà, je vous souhaite à tous une excellente nouvelle année ! Puisse celle-ci vous apporter prospérité, chance et bonheur :)

Et voici deux p’tite vidéos rien que pour vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *