Noël Desu~ !

Vous savez comment on fête Noël au Japon ? Le Japon est bien connu pour adapter « à sa sauce » beaucoup de fêtes et festivals.

Noël n’y a pas échappé et est devenu une grande période commerciale. Cette période commence en Octobre/Novembre et se termine le 25 Décembre. Le 24 étant particulièrement fêté comme une journée romantique.

En effet Noël au Japon est plus une fête commerciale qu’autre chose. Le jour du 25 n’est pas une fête nationale et le jour n’est pas férié. Ce n’est pas pour autant que la bonne humeur ne bat pas son plein durant le mois de Décembre (et même avant). De gros efforts sont faits pour la décoration des rues, les animations et le traditionnel échange de cadeaux.

Les deux gros événements de la fin de l’année sont surtout le nouvel an et l’anniversaire de l’empereur actuel (Akihito) qui se déroule le 23 décembre.

La raison pour laquelle Noël n’a pas le même sens au Japon qu’en occident est une histoire de religion. Les religions majeures du Japon sont le Bouddhisme et le Shintoisme. Le christianisme ne représente qu’environ 1% de la population. De ce fait, beaucoup de japonais ne connaissent pas la signification de Noël.

L’Empereur Akihito et l’Impératrice Michiko

Cependant les Japonais sont très tolérants sur ce sujet et sont de grands adorateurs de festivals en tout genre. Ce qui explique que la fête de Noël soit devenue populaire.

Pour faire un peu d’histoire, le premier Noël officiellement enregistré au Japon date de 1552. Cette tradition a été importée par des missionnaires jésuites. Pendant la seconde guerre mondiale, toutes les célébrations « étrangères » ont supprimées. Elles reviennent avec l’expansion de l’économie japonaise vers 1960 mais aussi grâce à l’influence de la TV américaine.

La vitrine d’un magasin

Cette période de fête démarre assez tôt dans l’année, on peut observer les premières promotions fin Octobre, début Novembre.

Les boutiques sont ouvertes le jour de Noël ainsi que tous les autres jours jusqu’à la veille du nouvel an, où elles ferment tôt dans la journée. La plupart des magasins sont ensuite fermés du 1er au 3 Janvier. Pendant cette période de solde, beaucoup de personnes achètent de quoi décorer leurs maisons : sapins, guirlandes lumineuses, pères Noël et autres décorations de saison. On y achète aussi des oseibo, des gâteaux, de la nourriture de saison et des cadeaux pour tout le monde.

Les japonais fêtent traditionnellement Noël avec un gâteau bien particulier et tout mignon. Il fait un peu cliché mais il est vraiment beau. Il s’agit d’un gâteau crémeux avec un glaçage blanc surmonté de belles fraises toutes rouges ! Il est commun que ce soit le père du foyer qui achète le gâteau lors de son retour du travail ou la mère lorsque le mari travaille tard.

Miam *_*

Il est aussi de coutume de partager un somptueux repas le 24 au soir, repas dans lequel le poulet frit tiens une place importante. Pourquoi du poulet frit ? Grâce à une brillante campagne publicitaire menée par KFC en 1974.

En plus des cadeaux de Noël qu’on donne aux amis et à la famille, les japonais en profitent pour offrir des cadeaux plus « obligatoire » appelés Oseibo. Ces cadeaux s’offrent aux supérieurs, aux professeurs, aux amis de la famille et même d’une entreprise à une autre. Ce sont de «petites » choses (chocolats, alcool, bon d’achat, coupe de ramens «premium», fruits etc…) largement commercialisées en hiver et en été.

Le fait que le tout soit une fête commerciale implique que de gros moyens sont mis en œuvres pour attirer le chaland et donc embellir le paysage. En plus des rues lourdement chargées en lumières et autres décorations, les différents commerces en rajoutent une couche avec leur propre matériel (sans compter les résidents).

L’illumination des rues est devenue une attraction populaire dans les villes. Elle commence début Novembre et dure généralement jusqu’au jour de l’an.

Au fil des années le Japon à crée ses propres chansons de Noël tel que : suteki na holiday (fantastic holiday) , koibito wa Santa Claus (my lover is Santa Claus) ou encore Christmas Eve.

Le 24 Décembre est un jour très romantique au Japon, un peu comme notre Saint Valentin (qu’ils ont aussi le 14 février). La veille de Noël doit être spéciale, somptueuse et romantique. C’est le moment ou les amoureux se font leurs déclarations. Les célibataires cherchent l’âme sœur, tandis que les couples renouvellent leur amour. Les hôtels et restaurants affichent souvent complet pendant cette période.

Accepter une invitation d’une fille ou d’un garçon à Noël a de profondes implications romantiques. Bien que cela ne touche pas tout le monde (comme la St Valentin), certaines personnes se sentiront très seules si elles n’ont pas de rendez-vous pour Noël.

Dans les cadeaux traditionnels que s’échangent les couples, on retrouve de petits objets kawai faits main ainsi que des bijoux ou des cadeaux « mignons » (peluches, sacs à main etc..). Il est de coutume que les jeunes femmes cousent des écharpes pour leur petit copain ou pour l’homme convoité. Le jeune homme portera alors l’écharpe le 24 au soir lors de leur soirée romantique.

Au final, nous pouvons dire que même commerciales, les fêtes de fin d’année adhérent bien au concept de rassembler les familles et les amis. Noël en lui-même se rapproche plus du concept occidental de la St Valentin. Dans un sens, même si les vraies raisons de la fête de Noël se perdent au Japon, on retrouve quand même cette atmosphère magique et chaleureuse qui l’entoure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *