S’entrainer avec Posemaniacs

randompose

www.posemaniacs.com est un site de référence pour les dessinateurs.

Il est utile pour ceux qui veulent progresser en anatomie, en raccourcis et donne des idées de poses originales.

Le site contient plusieurs centaines d’images de personnages « écorchés » en 3D (homme, femme, enfant), dans des positions différentes avec des outils (grille, etc) pour comprendre les muscles et les proportions. Avec votre curseur vous pouvez même faire pivoter les personnages pour trouver l’angle qui vous convient !
En plus de la banque d’images, Posemaniacs propose des exercices pour les dessinateurs.

Exercice 1 : Dessinez le modèle en 30 secondes

Principe : Il s’agit d’un exercice très courant dans les cours de dessin avec modèle vivant.
Vous cliquez sur 30 Second Drawing et c’est parti ! Le site vous montre une image puis, au bout de 30 secondes, une autre image se présente de manière aléatoire devant vous et ainsi de suite jusqu’à ce que vous n’ayez plus de papier ou de mine de crayon.

Objectif : Le but est de vous apprendre à simplifier et repérer les parties importantes du corps. Il vous faut choisir ce qui est vital et ce qui ne l’est pas quand il s’agit de dessin.
Vous pouvez choisir vos options : le temps imparti (de 10 à 90s), la taille de l’image etc.

Conseils : N’ayez pas peur de gâcher du papier, dessinez large, une feuille par croquis et utilisez tout l’espace disponible ! Il n’est pas nécessaire d’avoir un matériel de pro à ce stade… du papier d’imprimante et un critérium suffisent.
PAS DE GOMME ! On n’apprend rien des erreurs qu’on a effacées. Quand il s’agit d’un exercice, il faut se lâcher et se permettre de se tromper.

Exercice 2 : Dessinez les espaces négatifs

« Il est parfois plus facile d’observer l’espace négatif (le vide autour de l’objet) que l’objet lui même, s’il est complexe. » – Cf Wikipedia.

Principe : Cliquez sur Negative Space Drawing et le site génère pour vous des images en noir et blanc à partir de sa base de donnée. Vous n’avez qu’une silhouette à représenter. Il n’y a pas de limite de temps cette fois.

Objectif : Prendre conscience des volumes. Un corps, même sur le papier reste un volume. Il faut apprendre à localiser les différentes parties du corps puis quelles sont leurs tailles, formes, etc.

Conseils : Ne cherchez pas à « tracer » le volume avec votre crayon. Ne faire qu’un contour du volume ne vous avancera à rien. Coloriez/hachurez ces zones au lieu de les dessiner ; imaginez que vous devez colorier sur votre feuille mais qu’on vous ait privé des contours. Au début vous serez tentés de faire des traits mais croyez-moi, on progresse plus vite avec cette variante. (Pour vous amuser, utilisez de la peinture aquarelle ou de l’encre avec un pinceau !)

Exercice 3 : Dessinez tout ce qui vient !

On a parfois du mal à dessiner certaines parties du corps (les mains par exemple). Quand on n’aime pas dessiner quelque chose, soit on s’arrange pour les cacher, soit on se force et d’un coup dessiner devient « pénible ».
Et oui… mais c’est là que vous déterminez si le dessin et vous c’est juste pour un soir ou si c’est pour la vie. Vous voyez, dès que quelque chose devient « pénible » et que vous devez faire des efforts pour y arriver, ce n’est plus qu’un simple loisir.

Si vous franchissez cette première « étape », cette sélection naturelle qui sépare les amateurs des vrais passionnés, alors rien ne pourra vous arrêter.

Vous avez compris avec les exercices précédents à corriger vos erreurs de proportions, de volumes, d’anatomie… maintenant, vous partez confiant, dessiner pour de bon, avec papier, crayon, gomme, stylo, fusain, pinceau (ce avec quoi vous êtes le plus confortable) et vous pouvez reproduire tout ce que le site pourra vous proposer !

Poses Aléatoires Spécial « mains »

A vous de jouer ! Montrez-nous le résultat en répondant à ce message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *